top of page
Rechercher

Je suis Coach de Vie, et non une Mode ! Voilà pourquoi, je me raconte:


Je pensais avoir fait le grand saut en 2021, mais 3 ans après, suite à des séances de psychanalyse de moi-même, à un enchaînement de vécus, le grand saut a été réalisé, lorsque l'on m'a poussé en 1984 dans une vie qui ne m'appartenait pas.


Je vécus la tragédie de la perte d'un père dans cette cour où le son d'un coup de fusil résonnait, et où tout se précipita dans cette vie nouvelle.


Puis l'enchaînement de sauts se fit en toute logique.


En 2010, la perte de mon pilier, de mon guide me figea de longs moments dans mon passé, et ne dormir était mon seul échappatoire pour retrouver dans mes rêves mon esprit libérateur, ma grand-mère..





Enfin, le saut de se connaître, de se reconnaître me tomba sur le bout du nez :


Qui étais-je vraiment ? Quelles étaient réellement mes origines ?


C'est alors qu'en 2016, enceinte de 6 mois, je découvris qui était mon père ; qu'un deuil porté pendant 32 ans n'était qu'éphémère ; mais je m'étais construite avec cela, alors à 35 ans, je devais apprendre à dire papa à cet homme que je connaissais trop bien, que j'aimais, mais qui n'avait été jusque-là que mon beau-père.





Mais un autre grand saut arriva, celui du changement inattendu.


En 2019, je me séparai d'un amour de 10 ans, suite au fait que je devais me sortir de cette relation où je me perdis, et où la personne en moi n'existait plus, ne se reconnaissait plus.

Prendre une décision de rupture n'est pas la plus aisée ; comment perdre et bousculer son environnement ?

Il était en accord que je devais m'occuper seule de la vente de notre bien commun, mais en quitter également les lieux. Bref, j'étais à la rue avec une semaine sur deux des enfants en charge !


C'est alors que, dans cette étape, seule, on m'annonça le décès de ma sœur en mars 2020, suite à 2 ans de greffe des poumons.

L'épreuve démarra réellement quand je raccrochai mon appel, lorsque tout se figea autour de moi, mais quand tout s'imbriqua logiquement dans mon esprit :


Avertir ma mère, qui je me souviens, à peine le pied posé chez elle, était encore dans sa vie passée, sans soucis, sans peine ; je me souviens parfaitement avoir ressenti et reconnu, à l'ouverture de la porte de chez elle, le passage du passé au présent puis au futur.


Passer 1h30 dans la voiture avec la personne venant de perdre son enfant et dont la raison n'était plus en elle.


Franchir une banale porte d'hôpital, réfractaire à cela, et retrouver la vraie facette de mon étape : l'inconnu derrière.


Faire le choix de ne pas avoir peur, affronter la morgue avec humour, s'occuper de TOUT pour honorer son départ et que rien ne soit délaissé (jusqu'à sourire, lors de la réception sur le téléphone portable de ma sœur, d'un message de sa voyante qui demandait comment elle allait !)




Le tourbillon se mit en route, mais je ne m'enfonçai pas, je décidai de m'élever ! Imaginez un tourbillon à l'envers qui me propulse vers le haut ;

Ressentir en soi le refus d'être victime et faire le choix d'être le survivant de sa propre vie.


Cette année 2020, je m'occupai de mes étapes avec brio, bien qu'à l'intérieur je devais être fragilisée ;


Je m'occupai des allers-retours pour mener ma mère auprès de ma sœur le temps d'un mois, le temps que l'enterrement ait lieu (cause de crise sanitaire).


Je vendis mon bien seule, mais dus déménager 8 fois en 8 mois, car les marchands de biens prirent notre situation comme une aubaine.


Je construisis professionnellement un des plus gros services privés en France de dépistage du cancer du col de l'utérus (avec employés, fournisseurs, corps de métiers du bâtiment, organisation avec délais irréprochables pour les patientes).


Je vendis le bien immobilier de ma mère qui ne pouvait plus rester où avait été ma sœur, et la déménageai dans un nouvel appartement.


Je m'achetai mon bien, mon nid, et montai toute seule mes meubles afin de me reconstruire !


Et dans tout cela, je découvris qui j'étais, je découvris Emeline en profondeur, je découvris ce que sont les relations humaines.



Lorsque j'étais en primaire, je m'achetai lors d'une vente de livres scolaires, mon premier ouvrage, qui parlait des secrets du corps humain.


J'étais fascinée par l'humain, les secrets de son fonctionnement et la découverte de tant de similitudes mais avec tant de différences incomparables !



Fin 2020, je me produisis en direct sur le réseau Instagram avec le coach que je suivais, by_Steve.


C'est le début de ma conversion en tant que coach de vie, après lui avoir narré ma vie et ce que je recherchais dans la vie et dans une relation avec une personne.







Aujourd'hui, je me dis être coach de vie depuis 1984, en quelque sorte, et depuis 2020 officiellement après avoir passé mes certifications, après avoir suivi mes formations avec Steve et Tony Robbins ; mais encore non finalisée, car je ne le serai jamais, car j'ai encore tant à apprendre et à vous transmettre à chacun !


MERCI.

6 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page